L’interview de Karen

Karen a rejoint l’équipe il y a 3 ans. Elle est à l’origine de plusieurs chorégraphies. Aujourd’hui, elle participe aux interviews de l’équipe pour vous en dire un peu plus sur ses débuts et ses créations. Bonne lecture!

De nombreux entraînements sont nécessaires avant de pouvoir participer à un événement. Comment as-tu vécu ta première « montée sur scène » ?

Ma première montée sur scène ?! Très stressant !! C’était pour le forum des sports à Grand’Place il y a 3 ans. Je n’étais dans l’équipe que depuis une semaine seulement, et d’un entraînement à l’autre j’ai appris chez moi la chorégraphie que l’équipe allait danser au forum. Personnellement c’était pour ne pas me sentir en retard niveau chorée par rapport aux autres filles; je l’ai dansé avec elles à l’entraînement suivant et la coach m’a dit que je pourrai danser avec elles lors de notre démo du lendemain. J’étais très stressée et j’avais très peu confiance en moi ! Mais finalement tout s’est bien passé et ce fut le début d’une longue histoire…

As-tu encore de l’appréhension avant un show ? Et comment le gères-tu ?

Avec le temps et les différentes expériences que nous avons vécu au sein des pom pom, j’ai pris beaucoup d’assurance et de confiance dans ma « peau de pom pom girl ». Certes les grands évènements restent impressionnants et mettent toujours un peu la pression, mais aujourd’hui ce que je ressens personnellement c’est plus de l’excitation qu’autre chose ! Et je ne suis pas une grande stressée de nature (à part à mes débuts), donc c’est plus facile pour moi. Je n’arrête pas de bouger et de chanter avant un show, de danser, de rigoler avec les filles, et je suis de toute façon très contente de danser à chaque fois, c’est ce qui fait que je reste zen !

Comment est l’ambiance pendant les entraînements ? Avant scène ? Et après scène ?

Pendant les entraînements, la plupart du temps l’ambiance est à la rigolade et à la détente. Pas de prises de têtes, nous profitons de ce que nous vivons aujourd’hui. Avant scène on reste toujours un peu détendues (sauf celles pour qui c’est un moyen de masquer leur stress) mais il y a un temps pour tout. On rigole quand on peut rigoler mais avant scène, nous sommes plus dans la concentration et la répétition.
Après scène, nous faisons un debriefing, nous analysons nos points forts de la soirée et les erreurs à ne pas refaire. Dans l’ensemble l’ambiance reste toujours bonne.

La création d’une chorégraphie est-elle l’étape la plus compliquée, la plus coûteuse ?

L’étape la plus compliquée… oui et non. Si on décide de créer une chorégraphie seule, oui, encore faut-il avoir des idées ?! Si on décide de créer à plusieurs, dans ce cas ça peut devenir compliqué; soit on avance très vite car nous sommes toutes d’accord sur tel et tel mouvement, soit ça devient plus difficile car les avis divergent. Reste à apprendre la chorégraphie à l’ensemble de l’équipe, dans ce cas il faut savoir faire preuve de pédagogie et de patience. La création de chorégraphie ne coûte rien de plus qu’un peu d’imagination, de réflexion et d’huile de coude ! 😉

Comment se déroule ton quotidien en tant que pom pom girl ?

Exactement comme tout le monde ! Nous ne sommes pas des célébrités, les gens ne nous reconnaissent pas dans la rue, nous vivons « normalement ». Je travaille toute la semaine à temps plein, 2 soirs par semaine je vais à l’entrainement et le week-end nous partons sur les évènements; cela nous prend beaucoup de temps et d’énergie mais on arrive toujours à trouver du temps pour notre vie de tous les jours. Quand on veut on peut !

1 623 vues.
2 évaluations, moyenne: 5,00 sur 5.
Loading...
Cet article a été publié dans Équipe et marqué avec , . Mettez-le en favori avec son permalien.

Laisser un commentaire