Le calendrier des Pompom girls des Alpes est disponible !

Le Calendrier 2016 Des « Pom Pom girls des Alpes » est en vente !

Accordez vous une petite pause pendant vos préparatifs de Noël pour vous le procurer. 12 mois pour découvrir 12 danseuses et notre équipe !

Informations et commandes à l’adresse : calendrierpompomgirlsdesalpes@gmail.com

Tarifs : 10 euros
Livraison en France : 13 euros

Nous vous souhaitons d’excellentes fêtes de fin d’année !

L’interview de Méryl

C’est au tour de Méryl de se prêter au jeu de l’interview. Bonne lecture!

Comment as-tu découvert l’équipe des Pom Pom Girls des Alpes ?

J’ai découvert les Pom Pom Girls des Alpes lors d’un match de roller hockey en juillet 2010 à Domène. J’ai tout de suite accroché face à leur motivation, leur sourire, leur dynamisme. C’est grâce à cela que j’ai eu envie de découvrir ce sport.

Qu’est-ce qui te plaît dans la pratique de ce sport ?

Ce que j’aime beaucoup dans ce sport ce sont les tenues dans lesquelles nous nous produisons, les accessoires que l’on rajoute. Beaucoup de personnes du public apprécient nos tenues, nous avons toujours des compliments sur nos tenues et sur nos danses ce qui est très motivant pour nous de continuer sur cette voie.

Est-ce que ton entourage à une bonne image des pom pom girls ?

Avant que je pratique ce sport, mon entourage n’avait pas une bonne image des pom pom girls. Ils pensaient tout de suite aux films américains dans lesquels
les pom pom girls sont souvent blondes, superficielles et un peu « nunuche ». En pratiquant moi même ce sport, j’ai réussi à les convaincre du contraire et à leur
donner une bonne image des pom pom girls. J’ai souvent des remarques quand j’annonce que je suis pom pom girl, chaque remarque est une nouvelle occasion de donner une bonne image aux pom pom girls.

Quels souvenirs gardes-tu de ta première danse au Stade des Alpes, devant 20 000 personnes ?

C’est quelque chose d’immense, inexplicable. Danser devant 20 000 personnes et sentir le public vibrer en vous c’est magique. C’est également un grand stress lorsqu’on est dans les vestiaires qu’on attend de se produire, on appréhende et on a hâte à la fois, hâte de danser devant tant de monde. Une fois entrée sur la pelouse du stade, le sourire vient naturellement puis là on se rend compte de la chance qu’on a.

Comment est l’ambiance pendant les entraînements ? Avant scène ? Après scène ?

L’ambiance que ce soit aux entraînements, avant scène ou bien après scène est toujours identique. Toutes les filles de cette équipes sont géniales c’est
également une raison pour laquelle j’entame ma 4éme année! Je pratique ce sport non seulement parce que j’adore danser, rire, m’amuser mais aussi car je me
sens bien dans l’équipe. On s’y intègre vite. Que vous soyez nouvelles ou anciennes on s’entraide toujours afin d’améliorer nos performances.

Quelles sont les qualités d’une bonne pom pom girl ?

Je dirais que pour se sentir bien en tant que pom pom girl il faut être dynamique, souriante, bien dans son corps. Ce sont pour moi les qualités les plus
importantes pour se produire lors des événements et c’est surtout ce que les équipes et le public nous demandent.

Les Pom Pom Girls des Alpes soutiennent différentes équipes, dans différents sports. Est-ce que tu t’intéressais à tous ces sports avant ? Et maintenant ?

C’est qu’on passe un peu par tous les sports (rugby, foot, course automobile, … ). Ce sont des sports auxquels je ne m’intéressais pas du tout avant de pratiquer ce sport. Depuis mon arrivée, c’est devenu important pour moi notamment pour être au courant de leur évolution, de l’arrivée de nouveaux joueurs …
C’est également important pour chacune d’entre nous que l’équipe pour laquelle nous dansons gagne en notre présence. C’est une sorte de « satisfaction ».

L’interview de Candy

L’an dernier, Candy s’est lancée dans l’aventure Pom Pom Girls des Alpes. Aujourd’hui, elle revient sur cette année passée dans l’équipe. Bonne lecture!

Tu faisais de la danse avant de rejoindre l’équipe des Pom Pom Girls des Alpes. Qu’est-ce qui t’a fait changer de sport ?

J’ai changé de sport principalement pour découvrir de nouvelles choses, avoir de nouvelles expériences et puis me « renouveler ». Les cours de danse étaient monotones, pas très motivants. Apprendre quelques chorégraphies (2 ou 3), en 1 an, pour un spectacle en fin d’année, ne m’intéressait pas. Je voulais vraiment progresser. Avec les pom pom girls, dès le mois de mon arrivée, j’ai appris 4 chorégraphies et il y a des « spectacles » plusieurs fois par mois. En plus, les entraînements sont tous différents les uns des autres ce qui permet de ne pas se lasser.

Tout à l’air « tout beau, tout rose » quand vous participez à une manifestation, y a-t-il un envers du décor ? Qu’est-ce qui se cache derrière ces beaux sourires ?

Il se cache beaucoup de travail et de stress ! A l’entraînement on règle chaque petit détail, en faisant des groupes de 2 ou 3, voir même seule pour se regarder (la première fois que j’y suis passé j’avais envie de partir en courant !) mais je me suis vite rendu compte que cette méthode est très efficace pour corriger une bonne partie des défauts. Ce n’est pas seulement à l’entraînement, mais aussi à la maison qu’il faut faire et refaire les chorées. C’est un gros investissement mais ça vaut vraiment le coup !!!
Et puis lors d’un événement, on est belle, on a l’air à l’aise, décontractée, bien dans nos baskets mais il y a toujours du stress, j’ai toujours la boule au ventre avant de danser mais une fois que la musique commence tout s’envole et je m’éclate vraiment en dansant !

Cela fait un an maintenant que tu as rejoint l’équipe des Pom Pom Girls des Alpes, qu’elle est ton ressenti sur les événements auxquels tu as participé ? Sur ta progression personnelle ? Et sur l’équipe ?

J’ai vraiment découvert une vraie passion ! Être pom pom me correspond parfaitement.
Les événements sont tous différents les uns des autres, c’est très varié, on n’est pas des pom poms attitrées à un sport ou une équipe sportive en particulier. J’ai pu faire des choses vraiment exceptionnelles qu’on ne fait pas dans la vie en général, comme danser devant des milliers de personnes au stade des Alpes pour le FCG (même sous la neige et dans le froid :/ ) !
D’un point de vue personnelle, j’ai vraiment vite et bien évolué ! Je n’aurai jamais pensé poser un grand écart un jour et bien si et j’en suis bien contente ! Et apprendre autant de choses en peu de temps. Entrer dans l’équipe m’a apporté aussi beaucoup de confiance en moi.
Et que dire de l’équipe … c’est une vraie petite famille ! On est toute à s’entraider, il y a aucune rivalité ou compétition (comme certaines peuvent penser avec les clichés de base des pom poms). J’ai vraiment fait la rencontre de filles exceptionnelles et que j’adore !

Ton avenir dans les pom poms, tes projets ?

Je ne suis pas prête de quitter l’équipe ! Donc j’espère y avoir un bel avenir, pouvoir participer à de nombreux événements même si mes disponibilités ne sont plus les mêmes qu’au début à cause du travail.
Et pour les projets, j’aimerai bien créer une chorégraphie mais cela demande beaucoup de temps et d’imagination alors pour le moment je laisse les spécialistes très douées (elles se reconnaîtrons :p) le faire !